A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 03.Les actions et projets > OCTOBRE-NOVEMBRE 2009 : LES AVENTURES DE MARION DANS " MISSION IMPOSSIBLE (...)

OCTOBRE-NOVEMBRE 2009 : LES AVENTURES DE MARION DANS " MISSION IMPOSSIBLE "

dimanche 3 janvier 2010, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

Visites familiales et visites d’écoles pour les parrainages...

Supervision de la suite des actions dans le Sahel à Thienel-Sakhobé ...

Exercer son métier d’infirmière en faveur des enfants talibés ...

Pas facile de concilier le tout lorsqu’on est la vedette d’ une série ’ Mission Impossible ’ à l’occasion d’une fête d’inauguration !

Mais cette série-là ne sera pas rediffusée ... parce qu’elle est unique !

Unique parce qu’il s’agit de l’inauguration d’un centre pour les enfants talibés et les jeunes en situation difficile ... Unique parce que je savais Marion capable d’aller jusqu’au bout de sa mission.

Marion, je la connais, j’ai déjà travaillé avec elle. Bien sûr , elle pouvait dire " non ". Même si une partie du travail de négociation et d’organisation était réalisé de Belgique, la présence de Marion facilitait la tâche dans la préparation de l’inauguration ...

Mais la vedette de ’ Mission Impossible " a réussi sa mission même si parfois, c’était trop !

Des embûches, des pièges, des bras de fer, du stress, des négociations, des déceptions, des engueulades entre fin septembre et le 30 octobre 2009 ( date d’arrivée des membres d’Action Sénégal ...Du renfort ! ) ... elle est allée jusque bout, elle l’a voulu ...

MISSION ACCOMPLIE !!!

C’ETAIT TRES BEAU !

EN CE QUI CONCERNE LES DIFFERENTES MISSIONS DE MARION ...

Le début de sa mission n’a pas été évidente en raison des conditions climatiques très difficiles : températures très élévées, air ambiant très humide. Le jour du trajet " St Louis - Dodel " pour se rendre dans le Sahel, la vitre du bus dans lequel voyageait Marion a éclaté à cause de la chaleur. A cette époque de l’année, de nombreuses mouches la journée et de nombreux moustiques jour et nuit nous taquinent sans cesse. Les différents quartiers de Dakar et de St Louis n’étant pas équipés en canalisations et en égoûts, les rues et les maisons sont complètement inondées. Les déplacements se font donc dans l’eau mélangée aux eaux usées avec les déchets qui flottent... le décor était planté !

Malgré ce décor très difficile , Marion a pu accomplir les différentes missions , avec beaucoup de courage, de motivation et de détermination !

les parrainages

Pour les parrainages, Action Sénégal travaille à Sor Pikine de St Louis, avec l’école privée de Yeumbel dirigée par Etienne Mendy et l’école ’ Avenir ’ de Guediawaye dirigée par Birane Diop. L’ASBL privilégie l’aide envers les familles les plus démunies et donne la chance à un enfant de ces familles de pouvoir suivre les cours à l’école grâce à la générosité d’un parrain ou d’une marraine en Belgique.

Marion a donc rendu visite à ces familles où les conditions de vie précaires sont inimaginables et émouvantes.

Pour ceux et celles qui connaissent ces enfants et leurs situations, ayons une pensée émue pour Caroline, Louis, Faty, Babagallé, Borgo, Fama, Nogoye, Abdou , Kadhia, Moussa, Youssou, Amadou, Djibi, la famille de Djénéba ...

Merci à Aude, Pierre, Marina, Nadette, Pascale, Pauline, Evelyne, Sarah, Emmanuel , Mélanie, Jean-Yves, Marc et Astrid, Régine et Didier, Carine et Reynald, Marie, Michèle, Xavier, Alexandra, Albert et Martine, Marion, Néné ...les parrains et marraines qui font renaître l’espoir dans ces familles.

L’accueil de Caroline, Massilia et Elise

Trois élèves de l’école Normale de Tournai sont parties au Sénégal pour réaliser leurs trois mois de stage (3ème année - section " éducateur ") au centre AED avec les enfants talibés et les enfants en situation difficile à partir du 15 octobre. Après un atterrissage dans un autre monde et une autre civilisation, le choc est grand et donc la présence de Marion était précieuse pour Caroline, Massilia et Elise. Notre " vedette " de " Mission Impossible " a mis en place la logistique, l’organisation des rôles de chacune et la mise en route des projets.

Visite de 4 jours à Thienel-Sakhobé dans le Sahel Après quelques épreuves style " KOH LANTA " pour arriver dans ce village du bout du monde :
- Parcours difficile en charrette et en pirogue dans la brousse en saison des pluies
- Chaleur intense qui provoque l’éclatement des vitres du bus et la fonte des boules "quiès"
- Résistance à la panique (et avec sang froid) face aux scorpions à côté de la moustiquaire !

Marion a pu découvrir l’évolution des actions en agriculture, santé et éducation mais elle a pu aussi et surtout retrouver toute cette population qu’elle aime ...

Les visites des membres d’Action Sénégal dans ce village sont très importantes. Notre présence les encourage au développement de leur village ce qui les mène petit à petit à l’autonomie.

Les agriculteurs ont été très fiers de présenter leurs champs, les bananeraies et les arbres fruitiers plantés en juillet dernier qui sont en pleine croissance. Diaw, aidés de deux enseignants a toujours son poste à l’école du village avec des enfants motivés et heureux d’apprendre. Marion a partagé la joie d’Athia par rapport à l’acquisition de la table d’accouchement qui a déjà servi et qui est maintenant munie des étriers.

La supervision des travaux du nouveau centre

Chaque jour, à chaque visite du chantier, Marion envoyait un rapport complet de l’évolution des travaux ( plafonnage - béton lissé - peinture - escalier - placements des boiseries... ) en Belgique. Des appels de Belgique, des encouragements des membres d’Action Sénégal sur place... Tous se sont mis au travail : Demba, les travailleurs bénévoles, les peintres, les trois éducatrices, Marion et même les talibés .... Pour que tout soit prêt pour le JOUR J, le 6 novembre, le jour de la grande fête..en l’honneur des enfants talibés ! Quoi de plus merveilleux !

Soins donnés aux enfants talibés à Sor Pikine

Toujours dans les mêmes décors sombres, avec les mêmes acteurs tristes marqués par la souffrance et la faim, il est très difficile, voire impossible, de rester insensible face aux enfants talibés

La mission préférée de Marion : donner de l’affection et soigner ces enfants démunis... Cette fois-ci, en plus de toutes les souffrances et maladies habituelles, beaucoup souffraient du ver de Guinée.

Les soins donnés, l’écoute, un peu d’affection ... permettent de sortir ces enfants talibés de l’enfer quelques instants, c’est pour eux une raison de vivre ou de ne pas se laisser mourir...

Réunions et démarches pour la préparation de l’inauguration du nouveau centre

Des premières visites chez les autorités avec de longues attentes dans les couloirs, des remises de lettres de demande de matériel, des négociations pour obtenir tribune/podium/sonorisation/chaises, de nombreuses réunions de mise au point pour les repas des travailleurs, pour le repas du coeur des talibés, pour le comité de sécurité ; pour la venue du chanteur Abdou Guité Seck, n° 1 au Sénégal qui lutte contre la maltraitance des talibés ... Des bras de fer et des suées pour la mise sur pied des ateliers de menuiserie/couture/artisanat grâce au dossier remis à la CTB ( Coopération Technique Belge ) en avril 09 et abouti en août/septembre.

Bref, énormément d’énergie dépensée pour la préparation de l’inauguration du centre AED et comme il s’agit d’un refuge réconfortant pour les enfants talibés et les enfants en situation difficile, personne n’a compté le prix et surtout pas notre " vedette " qui était en première ligne ! elle a tout donné ! MERCI

Mille fois BRAVO MARION !

A BIENTÔT DANS 007

NENE

P.-S.

i

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0