A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 03.Les actions et projets > 6 novembre 2009 : Le JOUR J pour les entants talibés et les enfants en (...)

6 novembre 2009 : Le JOUR J pour les entants talibés et les enfants en situation difficile

INAUGURATION DU BÂTIMENT D’ACTION SENEGAL - CE BÂTIMENT SERA OCCUPE PAR L’EQUIPE DE L’AED POUR L’ACCUEIL DES ENFANTS TALIBES ET DES JEUNES EN SITUATION DIFFICILE

samedi 9 janvier 2010, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

JPEG - 51.9 ko
Au centre de la photo : Souleymane Anne, président fondateur de l’association Action Enfance Développement.
Coordinateur de l’équipe : Papa Mamadou Anne ( à gauche sur la photo ). Constitution d’une nouvelle équipe qui travaillera en faveur des enfants talibés et des jeunes en situation difficile.

LARMES, EMOTION, RIRES, FRISSONS ... LE GRAND JOUR EST ARRIVE ! " On a vu rejaillir le feu d’un ancien volcan qu’on croyait trop vieux ... " J.Brel

Voilà ce que Maître Alioune Badara Cissé, ancien secrétaire général du gouvernement, Maire de St Louis, a chanté lors de son discours à la fête de l’inauguration du bâtiment d’Action Sénégal le 6 novembre 2009.

IL a rajouté qu’en ‘’venant de si loin, les membres de cette association belge Action Sénégal contribuent à soulager ces enfants qui retrouvent une seconde vie en intégrant ce centre’’

L’INAUGURATION : TOUT ETAIT INCOMMENSURABLE ! * Le matin de l’inauguration : repas du cœur pour 1200 enfants talibés. ( courses et préparation par les éducatrices , Marion et la famille Anne )

* Le matin du 6, arrivée de Souleymane Anne et d’un enfant handicapé parrainé par Action Sénégal ( apport d’une chaise roulante ) La visite du nouveau bâtiment fut très émouvante. Toute la famille et les proches de Souleymane Anne étaient présents. * A la fin du repas du coeur des talibés : premier spectacle de Grand Waga ( Dit Waga Waga pour les talibés )

* Interviews de Néné ( Marie-Pierre ) durant toute la journée du 6 novembre ( journalistes de la presse écrite, la télévision sénégalaise, télévisions privées )

* Organisation du déroulement de la cérémonie

> Accueil des autorités par les hôtesses

JPEG - 50.1 ko
Arrivée d’Abdou Quité Seck, Chanteur N°1 au Sénégal qui lutte contre la maltraitance des talibés.

> Mot de Bienvenue par Malick et Grand Waga > Hymne sénégalais chanté par les enfants de la garderie

> Discours prononcé par Aguibou Anne au nom de son frère Souleymane Anne, président fondateur de l’AED > Hymne gambien chanté en solo par Alpha ( talibé gambien ) > Acrobaties par les talibés - spectacle monté par grand waga et Elise qui a joué du saxophone.

> Discours de Maître Alioune Badara Cissé > chanson des talibés ( préparée avec les éducatrices ) > Discours de Néné + poème récité par un talibé

TALIBES OU ENFANTS DE LA RUE

Oh ! mon Dieu. Nous, les talibés, Nous sommes très fatigués. Petits, on nous fait faire Tous les travaux durs et sales. Nous sommes misérables. Nous sommes des enfants sans espoir. Nous sommes des enfants sans enfance. Nous sommes les esclaves de la vie. Nous sommes les esclaves des adultes. Oh ! mon Dieu, Aidez-nous à vivre notre enfance !

DE A Ndiaye 12 ANS - DAGANA

> mot de Birane Diop

Témoignage de Birane Diop, venu en Belgique en 2009, sur l’énergie déployée par l’ équipe bénévole d’Action Sénégal en Belgique. > Grand Spectacle de la cérémonie officielle de grand Waga

Pour ces enfants marqués par la souffrance, les spectacles de Grand Waga furent un émerveillement ... plus qu’un rayon de soleil ... un soleil tout entier ! Ce fut pour nous tous ( d’Action Sénégal ) un moment intense d’émotion !

Voir enfin ces enfants sourire face à Grand Waga en clown ou en magicien était magnifique. Pour la première fois, ils ont pu assister à un spectacle en leur honneur, c’était très touchant.

> Discours du gouverneur, représentant du président.

> pièce de théâtre par les jeunes

> Cérémonie de l’inauguration > Chanteur N°1 au Sénégal > Abdou Quité Seck qui lutte aussi contre la maltraitance des enfants talibés > Drink

>>>>>> Toute la cérémonie était accompagnée par les percussionnistes, amis de Birane Diop.

Avec un public extraordinaire !!!

* Cérémonie filmée par Reynald

Soir du 6 novembre > Réunion avec Le ministre Conseiller , Maître Cissé et Marie-Pierre pour la pérénité du projet - Rendez-vous avec la télévision à 23H30...un peu de retard ... il est arrivé à 2H du matin.

***********************************************************

DISCOURS NENE CAMARA

INTRODUCTION EN POULAR ET EN WOLOF PAR NENE .

Chères autorités ici présentes, politiques, administratives et coutumières, Messieurs les Ministres et députés, Monsieur le Gouverneur de St Louis, Mouhamadou Moustapha Ndao, Monsieur le Maire, cheikh Bamba Dieye, Monsieur l’adjoint au Maire, Maître Cissé, Madame l’Adjointe au Maire, Madame M’Baye Dieng Monsieur le préfet de St Louis Monsieur le Ministre conseiller de la coopération belge Marc De Feyter Monsieur Abdou Guité Seck, artiste, chanteur sénégalais qui a la gentillesse de donner son concert gratuitement pour les enfants talibés A tous les artistes musiciens et chanteurs, ici présents, A tous les habitants de Sor Pikine, Messieurs, Dames ,

C’est un réel plaisir de vous accueillir à la fête d’inauguration du nouveau centre AED de St Louis, plaisir partagé avec ma délégation ici présente.

C’est à la noblesse du combat engagé par Souleymane Anne en faveur des enfants talibés et des jeunes en situation difficile, qu’une prise de conscience m’a incitée à mobiliser les membres de l’association Action Sénégal à le soutenir, un soutien qui s’est manifesté dès le départ par l’envoi de divers dons destinés aux talibés ( vêtements - nourriture ...) et par l’envoi de jeunes d’Action Sénégal afin d’aider Souleymane Anne dans son centre d’écoute.

Cependant, l’AED avait toutes les peines du monde à payer le loyer, l’eau et l’électricité de l’ancien bâtiment devenu trop exigu et vétuste pour recevoir tous les enfants talibés.

Il a fallu franchir un palier supérieur : l’achat par notre ASBL Action Sénégal d’un terrain à Sor-Pikine et la construction des nouveaux locaux que nous avons l’honneur d’inaugurer aujourd’hui. Ce ne fut pas sans difficulté puisqu’en Belgique, tous les bénévoles ont travaillé sans relâche pour gagner les 35 000 euros (ce qui correspond à 23 000 000 CFA) qui ont été nécessaires à la mise sur pied de ce projet.

Grâce à l’appui de la coopération technique belge ( CTB ) de Dakar , un projet d’insertion socio-professionnelle sera possible dans un avenir très proche pour les enfants talibés et les jeunes en situation difficile. Il consiste à la mise en place d’ateliers de couture, d’informatique, de menuiserie et d’ artisanat.

En fonction de ces efforts consentis, je crois pouvoir me permettre de lancer un premier appel aux autorités. Il faut qu’ils aident les talibés à préserver leur dignité pour favoriser une meilleure insertion sociale. Il faut éviter pour eux la délinquance juvénile, la toxicomanie et toute atteinte au respect des droits de l’enfant. Il est urgent de réinsérer ces jeunes dans un circuit productif amenant le développement de l’individu et d’avancer vers une réintégration familiale. Il faut, à tout prix, lutter contre l’exode rural des marabouts et des talibés en leur donnant plus de moyens dans les villages de brousse afin qu’ils puissent rester dans leurs terroirs, ce qui éviterait la déperdition des talibés.

Pourquoi ne pas établir des lois interdisant l’arrivée des talibés des pays limitrophes du Sénégal ? Pourquoi ne pas interdire l’arrivée des talibés provenant des 5 pôles principaux du Sénégal ( Le Fouta - Kolda - Kaolack - Tambacounda - Kidira ) dans les grandes villes du pays ? Leur présence trop massive est impossible à gérer dignement et les conséquences humaines deviennent préjudiciables à la réputation du Sénégal , ce qui est , vous l’avouerez, vraiment dommage.

Mon deuxième appel , je le lance aux marabouts et à la population de St Louis et Sor-Pikine afin qu’ils utilisent au maximum ce joyau que constitue le centre AED pour un épanouissement des talibés qui doit se traduire, je l’espère, par des conditions d’hygiène améliorées, par l’instruction en français parallèlement au coran et l’endiguement de l’exploitation ou du travail pénible des enfants sous toutes ses formes.

Mon 3è et dernier appel concerne la situation de l’AED, Action Enfance Développement, qui s’est toujours dévouée BENEVOLEMENT en faveur des talibés et des enfants en situation difficile depuis 15 ans. En effet, les ressources financières n’ont jamais été régulières et constantes ; elles n’ont jamais permis de toujours acquitter les différentes factures de fonctionnement ( Loyer, eau et électricité ) ; des aides ont été reçues de temps à autres mais n’ont pas suffi. Par manque de moyens, il a fallu recruter des personnes bénévoles dans le quartier de Sor-Pikine. Heureusement, les dons de nourriture et de vêtements étaient permis grâce à la bonne intégration du centre d’écoute par les habitants du quartier Sor pikine ; Quelle belle solidarité à Sor Pikine , félicitations !

Mais cette solidarité ne suffit pas, je lance donc un VIF APPEL auprès des autorités sénégalaises, de St Louis, de l’éducation Nationale pour que l’équipe de l’AED entourée de personnes compétentes en menuiserie, informatique, couture et artisanat puisse obtenir des rémunérations régulières au même titre que les enseignants. Leur travail auprès des jeunes en difficulté est extraordinaire au niveau de l’amélioration de la qualité de vie des jeunes en situation difficile et des talibés

J’en appelle alors à l’engagement des autorités pour un soutien financier envers tous les travailleurs bénévoles de l’AED pour un épanouissement total de tous nos jeunes .

Merci à toute l’assemblée de m’avoir écoutée.

Vous voyez ce bâtiment, comme il est grand et noble...et bien j’adresse un merci aussi grand et aussi noble à toutes les personnes ayant, de près ou de loin, participé à l’amélioration des services qu’offre l’AED.

Merci aussi à toutes les bonnes volontés qui ont mis sur pied cette fête d’inauguration. Ce grand jour est une belle occasion de méditer sur les conditions de vie bien pénibles des talibés et des enfants en situation difficile. , mais surtout sur leur avenir, que seule une solidarité et une prise de conscience générales pourront améliorer.

Permettez-moi maintenant de donner la parole à un enfant talibés qui va lire une poésie

Cette poésie ont été tirée d’un recueil édité ici au Sénégal . Il m’a été offert par l’âme D’Action Enfance Développement : Souleymane ANNE que je vous propose d’applaudir !

NENE

UN DES ARTICLES DE PRESSE

SENEGAL-BELGIQUE-ENFANCE

Saint-Louis : l’AED inaugure son nouveau siège

06/11/2009 20:33 GMT

Saint-Louis, 6 nov (APS) - L’Association Action Enfance Développement (AED) dispose désormais d’un bâtiment qui a été inauguré, vendredi à Saint-Louis, dans le populeux quartier de Pikine, grâce à l’appui d’une association de bénévoles belges dénommée Action Sénégal.

La présidente de l’association à but non lucratif belge Marie Pierre ou plutôt Néné Camara a beaucoup insisté sur l’importance d’apporter un soutien aux enfants pour leur permettre à l’avenir de s’épanouir.

Parlant des talibés plus spécifiquement, elle a plaidé pour une loi fixant les marabouts dans les zones reconnues comme zones de départ et aussi par le développement de projets viables.

Elle a soutenu que la même attitude doit être adoptée vis-à-vis des enfants en provenance des pays limitrophes dont l’entrée au Sénégal ‘’doit être simplement interdite’’ pour atténuer les conditions de vie déplorables vécues par les talibés.

Son association collecte des fonds pour venir en aide à ces jeunes en rupture avec la société mais qui retrouvent une vie sociale acceptable grâce à la formation reçue dans ce centre.

Au départ, le centre était dans un lieu étroit et de surcroît en location et maintenant, se réjouit-elle nous avons pu réunir 23 millions pour l’achat de ce terrain et la construction de ce joyau.

Maire Pierre a demandé aux populations de veiller au bon usage de ce centre dont l’inauguration s’est tenue en présence du ministre conseiller belge à la coopération Marc Defeyter.

Le maire de Saint-Louis Alioune Badara Cissé, ancien secrétaire général du gouvernement a estimé qu’en ‘’venant de si loin, les membres de cette association belge contribuent à soulager ces enfants qui retrouvent une seconde vie en intégrant ce centre’’.

L’AED a été créée en 1995 par Souleymane Anne, un ancien instituteur et préfet dans le commandement territorial. M. Anne est aujourd’hui alité. Son relais est pris par sa famille et ses collaborateurs qui continuent de travailler pour l’épanouissement des enfants en déperdition.

AMD/AD

UNE FÊTE EN L’HONNEUR DES ENFANTS TALIBES ET DE TOUS LES JEUNES EN SITUATION DIFFICILE OU ILS PARTICIPENT, S’AMUSENT ET SE SENTENT EXISTER, C ’ EST EMOUVANT. TOUS CES BEAUX GESTES ET CES MAINS TENDUES ONT PERMIS A TOUS CES ENFANTS DE VIVRE UN MOMENT UNIQUE ET MAGIQUE !

NENE

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0