A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 06.Les nouvelles du Sénégal. > AVRIL 2010 : LA TRISTESSE ET LA DESOLATION AVEC LES ENFANTS TALIBES DE (...)

AVRIL 2010 : LA TRISTESSE ET LA DESOLATION AVEC LES ENFANTS TALIBES DE SOR PIKINE

samedi 29 mai 2010, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

L’horreur, ces enfants la vivent au quotidien, malgré leur jeune âge ( 3/4 ans ). Les traces laissées sur leur dos par les coups reçus de leur "maître coranique" , les traces de chaîne laissées autour des chevilles ou des poignets prouvent que leur calvaire est permanent. On les retrouve pieds et mains liés. Le dos décharné de ces enfants en apprend sur la violence du châtiment qu’aucune personne sensible ne saurait admettre. Ils subissent les pires supplices lorsqu’ils ne ramènent pas la pièce de 500 cfa ( pour certains daaras de St Louis, 1000 cfa en avril 2010 ) chaque jour. C’est la raison pour laquelle face à la souffrance de ces enfants, il faut un vivier d’accompagnateurs ( comme l’équipe de l’AED ) pour les entourer et leur prodiguer des soins . Lorsque ces enfants se confient à l’équipe de l’AED et d’Action Sénégal, les plus faibles fondent en larmes de ne pas être dans leur famille et sont souvent terrifiés à l’idée de devoir retourner dans le daara sans la pièce de monnaie.

L’Etat est encore trop peu présent dans la lutte contre les maltraitances d’enfants. Il faut aussi que la société civile prenne conscience du monde réel des enfants talibés et se mobilise. La souffrance est détestable. Ce sujet des talibés fait honte, fait pleurer, nous met en colère !!!

IL FAUT LUTTER CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX ENFANTS !

DANS NOTRE SOCIETE LIGOTEE PAR L’ECONOMIQUE, AXEE SUR L’ AVOIR, LES TALIBES SONT UN MESSAGE POUR NOUS SUR CE QUI FAIT LA VALEUR ET LE SENS DE LA VIE. ILS ONT LE POUVOIR D’AIDER A HUMANISER NOTRE SOCIETE.

Malheureusement, les actions de notre ASBL sont des "gouttes d’eau" dans l’océan quand on sait qu’il y a environ 700 000 enfants talibés au Sénégal :

> Nous avons construit ce centre d’accueil où les 13 000 enfants talibés de Sor pikine peuvent s’y rendre pour se laver, faire leur lessive, pour jouer, découvrir des livres BD, pour recevoir des cours d’alphabétisation, une formation en couture, menuiserie, artisanat.

> Depuis 2008, nous avons commencé un travail de sensibilisation à la source à partir de photos. Et depuis avril 2010, grâce à l’outil créé par Daniel Barbez qui est le Kamishibaï ( voir article du 17 mai 2010 ), nous mettons sur pied une grande campagne de sensibilisation auprès des familles dans la brousse afin de ne plus envoyer leurs enfants à des centaines, voire à des milliers de kilomètres chez des marabouts qui n’en sont pas ! les enfants peuvent apprendre la religion musulmane au sein de leur village après l’école ou dans un village voisin avec des vrais marabouts qui sont corrects et qui respectent les enfants ! Pour ces actions à la source, Action Sénégal a travaillé sur le recensement des enfants des daaras de Sor pikine ( au nombre de 512 ) : constitution de fiches individuelles par enfant. Ce travail a permis de déterminer les 5 pôles principaux du Sénégal d’où proviennent les talibés. Il a fallu déterminer 10 villages par pôle pour l’organisation des causeries. Le relai sera assuré par les matrones de ces villages afin de tisser une ‘toile d’araignée’ de sensibilisation. En attendant que le gouvernement se décide de construire des écoles en suffisance pour que tous les enfants soient alphabétisés.

EN CE QUI CONCERNE NOS ACTIONS SUR LE TERRAIN EN AVRIL 2010 , découvrez ci-dessous

Marie-Pierre / Néné Camara

> Visite dans les daaras :

Affichage des posters de waga-waga - Remise des sacs de couchage confectionnés par l’équipe des couturières de Maty/Penda. ( voir article du 17 mai 2010 sur les ateliers " couture " pour les enfants talibés )

Un enfant malade se trouve sur le sol sous un drap et ne peut plus se lever. Dans ce daara ci-dessus, il n’y a pas de toit pour les enfants. Ils dorment dehors.

> Soins donnés dans les daaras avec l’équipe de Cheikh et Abou. Les visites sont toujours émouvantes et quel dévouement de cette équipe envers les enfants talibés !

> Au centre avec les enfants :

Organisation du goûter

Le vendredi 9 avril, un goûter a été offert à plus de 400 enfants : des centaines et des centaines d’enfants affamés qui se sont pressés au centre pour avoir le goûter...des files impressionnantes partout : presque l’émeute pour obtenir un petit morceau de pain. Il y avait bien entendu plus de 400 enfants !

Distribution de nouveaux tee-shirts aux enfants talibés. ( MERCI à Christine et Claudine d’ Espace Form pour le don des tee-shirts - MERCI également à l’Athénée Jules Bara et l’école de la Madeleine pour les nombreux colis de vêtements )

Soins de santé au centre

> Travail sur le protocole d’accord entre Action Sénégal et l’ AED avec Maître Alioune Badara Cissé chez Marie-Caroline Camara.

Lors de cette réunion " déjeuner ", Marie-Caroline nous avait préparé un excellent mulet farci , plat traditionnel saint louisien.

> Vérification de la fin des travaux du bâtiment ( côté exterieur gauche - arrière - dernier escalier et terrasse ) :

La cage d’escalier est terminée et mais pas peinte. La porte sur la terrasse est fixée. Les murs extérieurs ( gauche et arrière ) ne sont pas cimentés. Des travaux de fintions sont à terminer pour juillet 2010 ( plafonnage des deux derniers murs - réparation des murs troués par la fixation des échafaudages - travaux de peinture )

> placement du panneau d’Action Sénégal sur la façade :

Le bâtiment d’Action Sénégal sera mis à la disposition de l’équipe de l’AED pour une période de 6 mois en attendant la fin des travaux et ensuite pour une période de un an , renouvelable chaque année, selon le protocole d’accord.

> Réunion avec la nouvelle équipe de l’AED ( présentation de la nouvelle équipe constituée - fonctionnement - organisation - horaires - connaissance des nouveaux membres - fonds de caisse - mise en route des ateliers - Réception des documents bancaires avec les nouveaux mandataires de l’AED - réception des papiers signés du directeur de la banque ) :

Deux grosses réunions de plus ou moins 5 heures chacune ont permis d’avancer dans la mise sur pied de la nouvelle équipe, des exigences par rapport à la fin des travaux et par rapport au dossier de la CTB (Il a été possible de faire basculer une partie du budget destinée au branchement internet vers le poste ‘ branchement électrique ‘ dans l’atelier pour le fonctionnement de la machine à bois )

La nouvelle équipe avec :

Le président > Mlick Niang

Le trésorier > Pape Ibra Sene

Le secrétaire > Mamadou Ndiaye

Le secrétaire excécuttif > Mamadou Anne

Pour voir l’organigramme, cliquez sur le document ci-dessous

Word - 48 ko

> Inventaire du matériel acheté par Action Sénégal

> Signature du protocole d’accord entre l’AED représenté par son Président Malick Niang et Action Sénégal représenté par sa présidente Marie-Pierre/Néné Camara. Copie au commissariat de Police de Sor Pikine de St Louis.

> Rendez-vous avec un des professeurs de Youssou afin de suivre son parcours scolaire : très bons résultats dans l’ensemble des cours - faible en mathématique.

Achat de vêtements pour Youssou et ses petits frères ( Action de Marie )

> Visite de la famille des aveugles Par Maty/Penda

> Visite chez Sira et Lamine : une des familles qui accueille les membres d’Action Sénégal.

> Visite à l’hôpital de St Louis avec le directeur Monsieur Fall :

* Vérification de la provision d’Action sénégal déposée à la comptabilité de l’hôpital pour les soins plus graves des enfants talibés de l’AED .

* Négociations avec le sous-directeur El-Hadji Male et le responsable de la coopération Bouba Diarra ( la directrice Khadessa Sy Dialo était absente ) Remise d’un premier lot de matériel ( matériel de prise de sang - stérilisateur ... ) Ci-dessus : Monsieur Bouba diarra, chargé de la coopération.

Début des négociations pour un échange de matériel médical provenant de Belgique contre des nuits d’hospitalisation gratuite et soins de santé pour les enfants talibés du centre . Les négociations ont bien commencé et après la rencontre avec le responsable de la coopération revenu dans le Nord de la France le 2 juin, un protocole d’accord sera signé en juillet 2010.

Visite de tous les services.

Observations de tous les besoins ( rapport - prise de notes - photos etc ... )

> Vérification du matériel acheté par Action Sénégal pour l’AED Projet Hygiène : 2 bassines de 30 L - 3 balais - 6 gobelets - 1 bouilloire WC - 2 raclettes - 5 caisses d’eau de javel - 1 paquet de savon

> Achat de quelques ballons de foot pour les enfants talibés

> Une aide a été octroyée pour l’organisation de 11 goûters entre le 9 avril au 30 juin à raison d’un goûter par semaine.

> Achat de médicaments de premiers soins. Provision faite à la pharmacie avec le système de carnet de factures. A chaque besoin de médicaments de premiers soins, l’équipe de Cheikh s’approvisionne à la pharmacie qui défalque au fur et à mesure sur le compte d’Action Sénégal.

> Le branchement électrique au Centre :

Dès que l’électricité arrive au poteau à proximité du bâtiment, il sera possible de brancher le courant. En principe, le travail est prévu en ce mois de mai. Néanmoins, des négociations sont en cours avec Afriwatt pour le placement de panneaux photovoltaïques sur la terrasse du bâtiment.

QUELQUES PHOTOS " SOUVENIR "