A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 06.Les nouvelles du Sénégal. > Actions Keur Gondé 2006

Actions Keur Gondé 2006

Les négociations avancent...les actions se précisent...

samedi 14 janvier 2006, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

Suite aux nombreux courriers et réunions téléphoniques avec nos partenaires sénégalais : le chef du village - le docteur Yakou Dieye, chef de district - Mamadou Sy, instituteur - le pédologue - Bouba Doucouré, responsable du service eaux et forêts - Joseph Sageh, responsable de pharmacie - le menuisier Lassana Camara - ONG plan international - la direction d’hygiène de M’Bour - Hassan Fall, les négociations au niveau des projets à mener à Keur Gondé en avril 2006 avancent et les actions se précisent ...

En ce mois de janvier 2006, nous pouvons donner les informations suivantes :

> POUR LES LATRINES Il est prévu de construire 12 latrines pour les 12 concessions du village. Une demande d’aide sera faite prochainement à l’ONG plan international sous les conseils de Yakou Dieye. Si cette démarche n’aboutit pas, le prix pour la contruction d’une latrine reste inchangé après négociations : 25 000 CFA sans aide par latrine ( coût total estimé : 300 000 CFA > +ou- 450 € )

> POUR LA FORMATION DES MATRONES Suite à de nombreux décès lors des accouchements dans la brousse, Yakou Dieye a demandé à l’ASBL s’il était possible de financer la formation de deux matrones pour le village de Keur Gondé et les villages voisins. Deux personnes de Keur Gondé remplissent les critères de sélection ( personne de sexe féminin, alphabétisée, jeune mariée et mère de famille ) pour pouvoir suivre la formation pendant six mois à M’Bour. Ces deux personnes seront logées et nourries pendant la formation et pourront regagner le village tous les week-ends ; elles recevront un diplôme à la fin de leur formation. Coût par formation par matrone est de 120 000 CFA ( coût total : 240 000 CFA > +ou- 360 € ). Yakou Dieye a rencontré ces deux dames motivées le mercredi 11 janvier 06 ; il s’agit de Aldjigene et de Kadhy Faye.

> POUR LE PUITS Les villageois ne possédant pas de terrain de cultures maraîchères, la quantité d’eau disponible pour les lessives et la cuisine n’étant pas suffisante, il est nécessaire de creuser un puits au milieu du périmètre pour pouvoir irriguer et cultiver. Après étude du sol et du sous-sol , ( coût : 25 000 CFA > 37,5 € ) nous savons que la construction du puits y compris le système de pompage coûtera 400 000 CFA après négociations > +ou- 600 €. Nous avons fait une demande de facture Proforma pour avoir la garantie de ce dernier prix avec le système de pompage... afin d’éviter les dernières surprises habituelles ... inch Allah

> POUR LA PARCELLE DE CULTURES MARAICHERES ET L’ELEVAGE Le terrain ( +ou- 1000 m² ) est entouré de buissons bas et épineux mais les villageois souhaitent le clôturer afin d’éviter la visite des animaux puisque là-bas il est de coutume de laisser les animaux en liberté. Il sera également nécessaire de planter des arbres pour l’ombre et le bois. Le prix des neems, acacias, kadds est de 250 CFA/pièce > +ou- 0,375 € ; Le prix des manguiers s’élève à 1500 à 2000 CFA selon la hauteur > 2 à 3 €. Nous planterons probablement une partie en avril et donnerons un budget pour la plantation des manguiers qui doit se faire en début de saison des pluies. Le terrain disponible a une superficie de six hectares. Il sera aussi possible pour les villageois de recevoir des arbres gratuitement en début de saison des pluies par Bouba Doucouré. Pour l’achat des animaux, nous savons que les chèvres et les volailles sont bienvenues dans les villages. Le prix d’une chèvre varie entre 6500 CFA et 8500 CFA ( 9,75 à 12,75 € ) sans négociation et le prix d’une poule sans traitement est de 1500 CFA ( > 2,25 € ) sans négociation.

> POUR LA CLASSE D’ALPHABETISATION Mathilde et Benoît, membres adhérents, vont financer la contruction de 10 bancs par le menuisier du village, Lassana Camara ( coût 150 000 CFA après négociations ). Mathilde va réaliser des fresques sur les murs de la classe en y intégrant du matériel didactique durable comme l’alphabet, les nombres, les couleurs , les formes. Pendant leur séjour dans le village, ils projettent de faire des activités artistiques avec les enfants afin de créér des objets d’artisanat qui pourraient être vendus par l’ASBL pour financer un projet futur dans le village.

> POUR LA CASE DE SANTE La formation de deux ASC ( agent de santé communautaire ) est nécessaire pour la bonne utilisation de la boîte de secours. Cette formation se fait à N’Guekokh et est gratuite . Ces deux personnes ont été désignées par le docteur Yakou ce mercredi 11 janvier 06 selon des critères bien déterminés comme pour les matrones. Il est nécessaire de repeindre les murs de la case de santé et d’acheter une armoire qui pourra renfermer tous ces médicaments de premiers soins. Les prix reçus pour les armoires de pharmacie par Joseph Sageh sont encore très élevés....la plus simple coûte 435 € sans négociation...(?)

> POUR LES MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES Suite à des informations que nous avons reçues au niveau de l’incompréhension des villageois sur l’utilité des moustiquaires, le docteur Yakou a refait un cours d’éducation à la santé mercredi 11 janvier sur le paludisme et sur l’impact réel de l’utilisation de celles-ci. Il faut savoir que le coût d’un traitement pour une crise de palu grave est de 13 000 CFA (20€) et que les villageois ne savent pas se le payer ... Il est donc nécessaire de faire de la prévention dans ce domaine. Yakou nous communique prochainement le nombre exact de moustiquaires à acheter ( nombre estimé : 100 / Prix 300 000 CFA > +ou- 450 € )

Voilà bien des projets en perspective pour le groupe partant du mois d’avril 06 !

Parallèlement à ces projets, nous récoltons... : > cahiers petit format > bics, lattes, crayons, gommes > ardoises, craies > médicaments de premiers soins ( pansements - désinfectants - compresses - coton - mercurochrome - aspirine - immondium - daffalgan - paracetamol ) > jeux : cordes à sauter - scoubidous - jeux élastiques - mikado - jeux de l’oie > savons >vêtements d’été pour bébé ou enfants ( pas de chaussure, ni chaussette ) > matériel de base pour les accouchement > mannequin pour la formation des matrones > tabliers blancs pour les matrones et les ASC > antibiotiques > pilules microdosées

Si vous désirez aloudir nos colis, choisissez dans la liste... et apportez-nous ces dons avant mi-mars 06. D’avance , un tout grand merci !

1 Message

  • Actions Keur Gondé 2006 26 avril 2007 03:01, par brigitte marguerite

    je voudrai suivre une formation de matrone , car je desire faire du benevolat au moment de ma retraite qui est proche . Je suis infirmiere ,auxilliaire de puereculture et aide soignante. Je paierai cette formation. Actuellement je travaille en suite de couches et en salle de naissance je travaille egalement en chirurgie esththetique. J ai passe quelque vacances dans votre pays et j’ai apprecie votre gentillesse votre joie de vivre malgre la pauvrete. J ai visite une ecole, un dispensaire avec quelque lit de maternite.
    Ma retraite je desire la consacree si possible a aider ces pauvres gens, en apportant le peu que possede.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0