A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 06.Les nouvelles du Sénégal. > Avril-Juillet 2015 : 14 semaines au Sénégal avec Action Sénégal Belgique, (...)

Avril-Juillet 2015 : 14 semaines au Sénégal avec Action Sénégal Belgique, une expérience qui restera gravée à jamais dans ma mémoire et dans mon coeur...Félicitations à Action Sénégal pour ce projet de FOU dans lequel l’asbl s’est lancée depuis tant d’années déjà.

mercredi 30 septembre 2015, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

Mission humanitaire par Damien - Samba avec ASBL Action Sénégal Belgique 14 semaines au Sénégal avec Action Sénégal Belgique, une expérience qui restera gravée à jamais dans ma mémoire et dans mon coeur...

Félicitations à Action Sénégal pour ce projet de FOU dans lequel l’asbl s’est lancée depuis tant d’années déjà.

Trois mois 1/2 au Sénégal avec Action Sénegal ce n’est pas si facile à résumer et à raconter !

Alors pour faire plus simple, j’ai choisi quelques mots clés qui résumeront mon expérience...

- DECOUVERTES : le choc des cultures est énorme entre l’Afrique et l’Europe et trois mois c’est vraiment une période idéale et nécessaire pour s’y habituer

- TOUBAB ( homme blanc ) : j’ai très vite compris quel était mon nouveau nom quand je suis arrivé la bas

- AMITIE : une grande amitié est née dès le premier jour entre Moussa et moi. On ne s’est pas quittés des 3 mois 1/2 ! Mais aussi avec toute l’équipe d’Action Sénégal.

- L’HOMME AUX 12 METIERS : un jour, l’éducateur du centre à saint Louis ) m’a demandé quel métier je faisais en Belgique... Je lui ai dit éducateur comme lui... Et il m’a répondu HA BON.... Parce qu’au début je pensais que tu étais peintre, puis quand tu as fait le mur en haut, je pensais que tu étais maçon, puis tu as réparé des serrures, as fait du jardinage, soigné des jeunes enfants, fait de la menuiserie... Bref il m’a surnommé l’homme aux douze métiers parce qu’il ne savait pas quel métier je faisais vraiment.

- CHALEUR : à Thienel la chaleur est vraiment la seule chose la plus dérangeante, 50 degrés à l’ombre n’est vraiment pas facile à supporter à longueur des jours. Encore pire à Tambacouda la chaleur y est permanente , pas de répit , même la nuit comparé à Thienel où il faisait bon pour dormir.
- HONTEUX : la façon dont sont traités les faux talibés et comment le gouvernement laisse encore des choses pareilles se dérouler...

- SOURIRES : lors de visites dans les daaras, lors de goûters, des soins et des activités, etc. les faux talibés avaient toujours le sourire en nous voyant alors qu’ils vivent les pires choses qu’un enfant puisse vivre.

- COMPLICITE : après quelques semaines à vivre dans leur quartier, les enfants ne me considèrent plus comme un simple toubab en "vacances"... Ils savaient qui j’étais et on s’échangeait de temps en temps des clins d’œil ou des checks quand on se croisait dans la rue

- Éden Hazard : petit surnom que quelques enfants m’ont donné parce qu’ils trouvaient que je lui ressemblais... Ils ont sûrement changé d’avis en me voyant jouer au foot émoticône wink

- SENSIBILISATION : petit voyage super enrichissant et instructif dans la région de Koalak et Tambacouda où nous avons avec athia/berenice rencontré plein de personnes de milieux différents pour discuter et voir ce qui pourrait être fait à propos des faux talibés à l’aide d’une histoire qui raconte la mésaventure de jumeaux. Grâce à ce voyage nous avons vraiment compris la problématique des enfants faux talibés dans son ensemble.

- APPREHENSION : petite crainte que nous avons eue avant de partir a koalak et tambacounda... Deux toubabs qui viennent expliquer une problème de culture au Sénegal... Est ce que ça passera ? Au final oui ! super bien ! car nous étions super bien accompagnés ( encore un grand merci à Siri Traoré et Adama Fall )

- VISITES : on ne pouvait pas faire sans visiter ce magnifique pays qui regorge de magnifiques petits coins de paradis. De la langue de barbarie en passant par l’île de Gorée à la réserve du Niokolo Koba et en s’arrêtant ça et là pour les bons plans donnés par Néné. Visiter le Sénégal c’est génial

- TERANGA ( accueil sénégalais ) : ils n’ont presque rien et nous offrent tout ce qu’ils ont pour qu’on se sente comme chez nous et qu’on ne manque de rien...

- PATIENCE : se donner rendez-vous à midi , ça veut dire qu’on démarre à 14h pas facile de s’organiser avec presque deux heures de retard quasi en permanence émoticône smile

- DEBROUILLARDISE : construire un barrage en plein Sahel ou faire du bricolage en Afrique, ce n’est pas comme si il y avait un Brico dans le coin pour trouver tout ce dont on a besoin ...

Voici mon expérience qui restera gravée à jamais dans ma mémoire et dans mon cœur... Félicitations à Action Sénégal pour ce projet de FOU dans lequel l’asbl s’est lancée depuis tant d’années déjà.

C’est avec énorme satisfaction et émotion que j’y ai participé et qui sait... un jour peut-être, j’y retournerai DAMIEN / SAMBA avec ASBL Action Sénégal Belgique

facebook : ASBL Action Sénégal belgique

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0