A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 06.Les nouvelles du Sénégal. > AVRIL 2007 : Actions centrées sur THIENEL (projet 2007-2008)

AVRIL 2007 : Actions centrées sur THIENEL (projet 2007-2008)

samedi 2 juin 2007, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

Au programme des activités pour le groupe d’avril 2007 : Yeumbel - Keur Gondé - N’Diawara - Sor - Bayakh - Thienel, projet principal 2007-2008

Suite aux réunions des membres effectifs en octobre/novembre 2006, en sachant que le projet "barrage" à Samalofira allait aboutir en mars 2007, la mise sur pieds d’un projet "THIENEL" , projet principal 2007/2008 a débuté avec l’arrivée de Pim et Emilie dans ce village en demande d’aide urgente.

Dès lors, le groupe des membres actifs a donné de son temps et de son énergie pour la récolte des fonds afin de venir en aide à cette population très attachante du Fouta : festival avec le groupe solidarité de St André Ramegnies-Chin au quai 34, exposition photos, stand d’artisanat au collège Notre Dame de Tournai et à la Ste Union Chaussée de Lille, Marché de Noël à Mouscron, apéritif "Thienel" pour le groupe des jeunes à Luingne, projection des reportages sur le Sénégal de J-Cl Taburiaux à l’Institut St Luc, sensibilisations dans les écoles pour les marches parrainées ou d’autres actions( à l’école Notre Dame de Flobecq par Luc - à L’Institut St André Ramegnies-Chin par Jean-Philippe - à La Ste Union rue des Campeaux par Marie-Pierre - à la Ste Union Chaussée de Lille par Madeleine et Marie - à St Luc par Jean-Pierre, Philippe et Robert et à l’école St Michel de Tournai ). Encore un grand merci à tous les sympathisants, les amis, les familles et les directions de toutes ces écoles pour avoir soutenu Action Sénégal par leur présence et leur générosité.

Parallèlement à cette mise sur pieds du projet à Thienel, un groupe de jeunes s’est constitué pour accompagner Action Sénégal afin d’organiser des ateliers d’artisanat dans les villages de brousse. Lors des contacts avec les directions des différentes écoles, il s’avère qu’en plus du goût du voyage et des rencontres enrichissantes, le désir est d’inculquer aux jeunes la notion de solidarité qui devrait exister entre les hommes pour résoudre demain les grands défis économiques et sociaux de notre planète.

JPEG - 39.7 ko
LE GROUPE DES 7 JEUNES
De gauche à droite : Valentine ( Coumba ) - Dorothée ( Atia ) - Pauline ( Oumou ) - Marie ( Goundo ) - Magali ( Goga ) - MAdeleine ( Awa ) - Manon ( Asseitou )

Ce groupe de jeunes composé de 4 élèves de l’Institut St André, de 2 élèves de la Ste Union Chaussée de lille et d’une élève du supérieur s’est réuni régulièrement depuis novembre 2006 afin d’organiser au mieux les activités sur place.

C’est donc avec enthousiasme que le groupe d’avril 2007 a quitté Tournai le 31 mars pour s’envoler vers le sénégal avec 500 kg de matériel.

En passant par Yeumbel, Keur Gondé où des actions ont été entamées il y a quelques années par le groupe solidarité St Luc, Action Sénégal et un groupe d’élèves de la Haute école de Leuze ( HELHO ) ; Sans oublier Bayakh et N’Diawara, les membres n’ont pas eu le temps de mettre les pieds en éventail sur les plages sénégalaises en ce mois d’avril 2007 ; Ils ont mis tout en oeuvre pour continuer les actions déjà entamées et pour se concentrer sur Thienel, projet principal 2007-2008.

JPEG - 12.6 ko
La petite Coumba et sa copine - Keur Gondé

JPEG - 14.5 ko
Les enfants de la rue - Yeumbel

Thienel-Sakhobé qui est un village du Fouta sans eau et sans électricité est en demande d’aide urgente au niveau de l’éducation, au niveau de la santé et au niveau de l’agriculture.

>>> En ce qui concerne l’aide au niveau de l’éducation

JPEG - 12.1 ko
sur le banc de l’école - Thienel

1ère étape : Pim et Emilie ont rénové les classes de l’école dirigée par Monsieur Alassane ( tableaux - murs - bancs > voir article : En taxi brousse avec Pim et Emilie, étapes 1 et 2 ) 2ème étape : Une des classes qui sert aussi de cantine demande une rénovation urgente. En effet, les enseignants aspirent en notre aide pour l’achat de ciment afin de remplacer les murs en branchages par des murs en blocs de ciment. Ce travail pourrait être réalisé par les villageois et le groupe des 4 jeunes qui part en septembre prochain. ( programme à établir en juin )

>>> En ce qui concerne l’agriculture.

JPEG - 11.2 ko
arrosage quotidien du tout petit périmètre d’oignons créé par PIm et Emilie. Dans ce village, les enfants ne mangent pas à leur faim .

En mars dernier, à l’apéritif "Thienel" organisé à Luingne pour le groupe des jeunes, les membres ont rencontré Christophe Marginet, professeur à l’école d’Horticulture de Tournai qui a proposé un projet avec ses élèves pour Action Sénégal ( mise en route de pépinières - mise en route de cultures maraîchères selon une technique d’irrigation à expérimenter et la confection de fours à énergie solaire ). Madame Delcourt, directrice , a présenté la semaine du 20 avril une lettre de l’ASBL exposant le projet "Thienel" aux responsables provinciaux qui seraient, semble-t-il, favorables à ce superbe dossier . ( Le projet de Mr Christophe Marginet sera présenté prochainement sur le site - une séance d’information sera donnée le lundi 21 mai 07 à l’école d’horticulture > sur l’ASBL , les actions déjà réalisées et le projet Thienel.)

>>> En ce qui concerne la santé.

Pour laisser place au projet de l’horticulture l’année scolaire prochaine , et étant donné que le docteur Pratte a accompagné le groupe d’avril , l’ASBL s’est concentré sur les actions au niveau de la santé à Thienel : achèvement des travaux du dispensaire - aménagement - achat des médicaments de premiers soins, consultations gratuites .

**********************************************************************************************************************

VOICI, EN RESUME, LES ACTIONS REALISEES EN AVRIL 2007

Compte-rendu

>>> THIENEL

Pour arriver dans ce village >>> des heures de bac, de charrette et de pirogue dans la poussière sous un soleil torride ( les températures étaient comprises entre 47°C à 50°C la journée et 35°C la nuit ) ...Notre réserve d’eau s’est donc très vite épuisée (consommation de 5 litres d’eau par jour par personne pendant le séjour à Thienel)...Inutile de dire que nous étions obligés de nous réhydrater avec l’eau du forage comme les villageois !

JPEG - 24.4 ko
Traversée en bac avec le véhicule

Lors de notre arrivée à Thienel, les tribus Peuls nous ont accueillis en chants et en danses selon leurs traditions. Après avoir pris place sur les tapis, nous avons savouré un superbe spectacle coloré de danses africaines.

Ensuite, après le discours traditionnel et émouvant d’Abdoulaï Thiam, les responsables du village ont été présentés à notre équipe et les villageois étaient nombreux pour faire notre connaissance.

> Présentation du chef du village Abou Sy, du président responsable de la santé, des deux matrones, du responsable des jeunes, des reponsables de l’école.

> Présentation des activités prévues à Thienel et financées par l’ASBL ( santé et éducation )

> Présentation de notre docteur Michel/mamadou et organisation des consultations gratuites pour tous les villageois.

> Remise des béquilles au petit Saïdou - en novembre 06, Pim et Emilie avaient expliqué que le petit Saïdou s’était blessé à la jambe en jouant au football...Par manque de désinfectant, la blessure s’est surinfectée très rapidement et lorsque ce petit est arrivé à l’hôpital de St Louis, après une journée de voyage, il a fallu lui amputer la jambe .... c’est malheureusement le sort de beaucoup d’enfants là-bas par manque des premiers soins !

Après un rafraîchissement bien apprécié, il a fallu penser à notre campement ... >>> à la belle étoile ! et quelles étoiles !

Pour la toilette matinale, des seaux et des gobelets ! pas de gaspillage d’eau ...

Dès le lendemain matin, les choses sérieuses commencent pour les jours suivants :

> consultations gratuites pour tous les villageois. Même les habitants des villages voisins se sont rendus jusque Thienel pour rencontrer Mamadou /michel. Une immense file d’attente qui ne diminuait jamais devant le dispensaire en ruine ! Pour toutes ces personnes, c’était l’occasion ou jamais de rencontrer le "médecin" qui allait les rassurer, qui allait donner le bon diagnostic et les bons médicaments ...

> Ateliers d’artisanat organisé par le groupe des filles : Oumou, Goga, Atia, Awa, Goundo, Asseïtou, Coumba. Les enfants ont réalisé de superbes colliers, porte-monnaie, mobiles...

> Pour la fin des travaux du dipensaire > achats des portes et fenêtres pour la salle de consultation et la salle d’accouchement, grille pour la petite pharmacie - peinture. Après avoir pris toutes les mesures, il a fallu prendre charrettes, pirogues pour se rendre à Dodel pour commander tout le matériel nécessaire aux travaux et à l’aménagement. ( En ce début mai, nous avons reçu l’information que les portes et fenêtres sont placées ; Emilie/kadhia envoie les photos prochainement )

> Aménagement du dispensaire Achat de lits, matelas, tables, chaises, étagères

> Achat de médicaments de premiers soins

> Remise de matériel médical pour le dispensaire

> Remise de maillots de foot pour l’équipe des jeunes sportifs du village

> Remise de matériel scolaire et vêtements pour les villageois ( distribution par concession )

> Achat d’un meuble et de deux chaises pour l’école

***DISPENSAIRE***CONSULTATIONS***AMENAGEMENT**

**********ATELIERS D’ARTISANAT**********

Le groupe des filles devant la fresque réalisée par les élèves de St Luc ( section de Jean-Pierre, Philippe et Robert )

*****REMISE DES MEDICAMENTS POUR LE DISPENSAIRE*****

*****DISTRIBUTION DES VETEMENTS PAR CONCESSION*****

*DISTRIBUTION DE MAILLOTS DE FOOT*MATCH DE FOOT*JEUX*

***********************************************************

>>> N’DIAWARA

Dans ce village, l’ASBL avait financé la pose d’un couvercle et d’une pompe sur un des puits du village ( suite aux nombreux décès dus à l’eau contaminée par des cadavres d’animaux )>>> travail supervisé par Pim et Emilie. Comme la plupart des puits du village sont secs, les villageois ainsi que les habitants des villages voisins viennent tous s’approvisionner à ce puits dont l’eau est très prisée !

Lors de la visite de l’école, la demande majeure des enseignants et de la direction est de leur apporter une aide pour la rénovation de la classe en branchages > par l’achat de ciment afin de pouvoir fabriquer et maçonner les blocs. En septembre 2007, Monsieur Oumar N’Dieye accueillera le groupe de jeunes enseignants de l’HELHO diplômés en juin prochain ; ceux-ci donneront des cours de renforcement.

***********************************************************

>>> SOR

* Visite de la bibliothèque de l’école Soukena Konare pour soutenir le projet de Pim et Emilie (novembre 2006 )au niveau de la rénovation et l’aménagement ( murs à décaper et à cimenter, peinture, achat d’étagères et de livres ) * Remise de colis de livres ( contes - bandes dessinées ...)

***********************************************************

>>> KEUR GONDE

* Rencontre avec le chef responsable du dispensaire de N’Guekokh afin de mettre au point l’autonomie des matrones Kadhy et Aldjigène dans le village de Keur Gondé

Après leur formation pour les accouchements et les premiers soins, les matrones ont toujours le statut de "stagiaire" selon la loi sénégalaise c’est-à-dire qu’elles travaillent tous les matins au dispensaire de n’Guekokh, du lundi au vendredi, sans être rémunérées. Au cours des réunions avec Absoulaï Traoré qui est très sensible au problème, celui-ci nous a proposé d’offrir un fond de roulement aux deux matrones afin d’éviter la démotivation de celles-ci. En effet, sans revenu, elles risqueraient d’aller travailler moins souvent au dispensaire et perdraient " la main ". Il se porte garant pour la supervision du travail des matrones dans le village de Keur Gondé et propose un tarif pour les premiers soins donnés au village. Une partie des revenus reviendrait aux matrones et l’autre permettrait de racheter du stock de médicaments de premiers soins afin de les rendre autonomes. En ce début mai, une nouvelle réunion a eu lieu avec Marion qui fait un stage au dispensaire de N’Guekokh. Marion est infirmière à Tournai et membre de l’ASBL. Prochainement, son rapport sera transmis sur le site. A l’occasion de ces réunions au dispensaire de N’Guekokh en avril dernier, des colis de matériel médical et médicaments ont été remis au chef responsable de la santé.

* Remise de médicaments de premiers soins aux matrones et de vêtements qui ont été partagés aux différentes concessions.

* Consultations gratuites pour tous les habitants du village par Mamadou / Michel qui a eu un énorme succès. Soleymane très motivé dans cette tâche a travaillé avec le médecin pendant des heures interminables en devenant l’interprète entre Michel/Mamadou et les villageois qui parlent le wolof.

* Classe d’alphabétisation

Depuis la rénovation de la classe d’alphabétisation par Ben et Mao, un enseignant se rend chaque jour à Keur Gondé pour donner des cours d’arabe/français. Au cours de notre visite, il nous a fait part de sa satisfaction pour le matériel scolaire offert en avril 2006 qui est utilisé chaque jour par les enfants notamment les ardoises.

* Ateliers d’artisanat organisé par le groupe des filles pour les enfants du village.

* Remise de matériel scolaire pour agrandir le stock existant. En effet, le matériel n’est pas donné à chaque enfant mais est utilisé et rangé à la fin de chaque cours.( petits cahiers - craies - règles - équerres - rapporteurs - dictionnaires - manuels scolaires ...) Un inventaire a été établi par le groupe des 7 jeunes au cours d’une réunion avec tous les villageois.

* Terrain de cultures maraîchères

JPEG - 19.5 ko
Les femmes sénégalaises étaient ravies que les hommes "toubabs" arrosent les cultures d’oignons !!!

Nous étions très satisfaits de voir la motivation des villageois concernant la volonté de cultiver la totalité du terrain mis à la disposition de ceux-ci. En ce début avril, un tiers de la parcelle est occupée par la culture d’oignons que les femmes viennent arroser chaque jour. Il s’avère que la quantité d’eau dans le puits est insuffisante pour cultiver la totalité du terrain. Nous avons donc fait appel à un ingénieur et rencontré un spécialiste entrepreneur de forage pour choisir la solution adéquate. Il a proposé de creuser avec ses machines performantes 8 mètres supplémentaires ( le fond présente des rochers très résistants ) et nous a assuré que l’eau serait suffisante pour cultiver la totalité du terrain. Quelques jours plus tard, il nous a remis le devis pour le ponçage dans l’eau, les fournitures, la pose de cuvelage et buse de captage. Marion, membre, qui est partie faire ses stages d’infirmière à N’Guekokh s’est chargée avec Moussa de la mise en route des travaux. Les femmes du village aimeraient mettre en route les cultures de pastèques.

* Jeux

Pendant les temps libres, les enfants du village étaient ravis, heureux des jeux organisés par le groupe des jeunes : saut en hauteur - corde à sauter - foot - diabolo - chants etc...

Au cours des réunions avec les villageois , le chef du village, les matrones et les responsables ont reçu le tee-shirt de l’ASBL .

Notre campement dans le village de Keur Gondé

***********************************************************

>>> BAYAKH

Grâce aux actions de l’école St Michel de Tournai qui coorespond avec une des classes de cette école, un énorme colis ( 200 € ) de matériel scolaire a été offert aux différentes classes. Un accueil chaleureux dans les classes et de la direction ! merci ! Dans une des classes, nous avons pu voir la fresque murale réalisée par les élèves ST Luc de Jean-Pierre, Robert et Philippe.

***********************************************************

>>> YEUMBEL

* Visite de l’école " Vers l’Avenir " avec le responsable Birane Diop et remise de matériel scolaire et livres pour la bibliothèque de son école. La matinée s’est terminée par un spectacle de danses par les enfants de l’école.

* Parrainage et visite de l’école privée centrale

Suite au parrainage de Baba Gallé par J-Yves et de Borgo par Aude, ( Baba et Borgo sont donc inscrits à l’école privée centrale ), nous sommes allés visiter l’école où le directeur Mr Mendy nous a exposé tous les problèmes concrets vécus au quotidien : jeux éducatifs inexistants pour les plus petits qui sont à 40 dans un local pas plus grand que 12 m² - manque de matériel scolaire pour les plus grands - mais surtout énormément d’orphelins dans la rue ... il nous a confié qu’il payait lui-même la scolarité de certains orphelins, lui empêchant parfois de pouvoir payer son propre loyer, et ceci afin d’éviter que les enfants ne traînent en rue et ne deviennent délinquants. Nous avons également assisté à une fête extraordinaire où les enfants déguisés, selon les traditions, nous ont offert des spectacles de danses splendides aux sons des djembés. Ce qui était exceptionnel aussi >>> l’excursion avec tous les enfants de l’école jusqu’au lac Rose avec un départ hors du commmun dans les cars rapides remplis d’enfants ...remplis à craquer ! Ensuite un repas préparé par les enseignants sur une colline au bord du lac Rose où c’était une fête pour les enfants et de nouveau plein d’émotions pour tout le groupe !

D’autres parrainages en perspective :

> Le petit Baba/Mamadou sera parrainé personnellement par Michel et Martine. > Fama sera parrainé personnellement par Carine et Reynald.

Ce fut une superbe expérience pour l’équipe d’avril 2007 et le groupe des jeunes qui ont très bien apprécié notre ami Paté comme la photo ci-dessous en témoigne !

2 Messages de forum

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0