A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 06.Les nouvelles du Sénégal. > Juillet / août 2007 : Actions concrètes menées par Jean-Philippe à (...)

Juillet / août 2007 : Actions concrètes menées par Jean-Philippe à Thienel

Priorité pour la création de la mini entreprise de couture

mercredi 19 septembre 2007, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

Pendant leur périple en Afrique de l’ouest l’été dernier, Jean-Philippe et Henri se sont rendus dans tous les villages où l’ASBL a réalisé des actions depuis 2004 mais ont surtout consacré une bonne partie de leur séjour au village de Thienel-Sakhobé :

> pour la découverte des actions réalisées depuis novembre 2006

> pour la mise au point des projets futurs de l’ASBL ( projets 2007-2008 )

> Mais surtout pour la mise en route de la mini entreprise de couture pour les femmes du village désireuses de faire leur petit commerce sur les marchés des villes voisines.

Après les innombrables négociations qui nécessitent la subtilité, le sang froid, l’humour, le bagou et surtout la patience, Jean-Philippe s’est prêté au jeu des questions-réponses pendant de nombreuses et interminables réunions avec le chef du village, les responsables et les villageois.

Au moins une vingtaine de réunions dans le village de Thienel pour la mise en route de la mini entreprise de couture, pour les devis à négocier au sujet de la construction du bassin de rétention d’eau, ainsi que pour la réparation du groupe motopompe afin de préparer le projet de l’école d’horticulture de Tournai. Bref, c’est ici que le mot " patience" prend tout son sens !

Depuis l’arrivée de Pim et Emilie début novembre 2006, l’ASBL connaît les conditions de vie rudes auxquelles les enfants et habitants de Thienel doivent faire face chaque jour : malnutrition, manque de soins de santé avec toutes les conséquences , absence de cultures, absence de scolarisation pour certains enfants, manque de matériel didactique à l’école , manque de place à l’école pour accueillir tous les enfants scolarisés...

A son arrivée au village, Jean-Philippe a visité le dispensaire rénové et aménagé en avril/mai 2007 par Action Sénégal : placement des portes et des fenêtres - mise en peinture des murs extérieurs et intérieurs par Antoine et Emilie - achat de lits, chaises, tables, étagères , médicaments de premiers soins...

Même si le responsable de la santé est heureux de cette initiative au niveau de la santé, il manque sur les étagères , encore beaucoup de médicaments de premiers soins qui permettraient d’ éviter les trajets de plusieurs heures en charrette et en pirogue jusqu’au dispensaire ou à l’hôpital ! Il nous a fait part la semaine dernière par téléphone que de nombreuses femmes enceintes et bébés étaient fortement touchés par les crises de paludisme aigues en raison de la saison de l’hivernage marquée par des pluies inhabituelles. Les 4 enseignants partis pour 10 mois ce 15 septembre 2007 ont donc emporté les médicaments d’urgence pour pallier à ce problème en attendant le comptage de lits dans le village que l’ASBL équiperait en moustiquaires imprégnées en octobre prochain.


Ensuite les choses sérieuses commencent pour Jean-Philippe puisque la priorité était la création de la mini entreprise de couture ( première action )

Avec

> la constitution des groupes de travail pour la couture

> la constitution des groupes de travail pour la broderie et la teinture

> la mise en place des cours de couture donnés par un formateur aux femmes du village

> l’achat des machines à coudre, du fil, du tissu.

> Et avec les responsables, la mise sur pied d’un fond de roulement pour la mini entreprise .

JPEG - 30.7 ko
Distribution des machines à coudre

Deuxième action pour la préparation du projet de Christophe Marginet et de l’école de l’horticulture :

> Demande de devis de réparation du groupe motopompe et négociations pour le prix définitif comprenant réparation, pièces, main d’oeuvre et déplacement.

> Construction du bassin de rétention d’eau sur le terrain plat qui sera clôturé pour accueillir les pépinières irriguées par un système étudié par l’école d’horticulture.

Après ces journées épuisantes de négociations, de calculs pour le ciment et le sable nécessaires à la construction des blocs, de trajets en pirogue et en charrette pour ramener les machines à coudre et matériel au village, voici "l’autre visage" de Monsieur Jean-Philippe de SAR occupé à palabrer et boire le thé !

et enfin pouvoir dire à la fin de la journée : SONNUMA ...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0