A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 06.Les nouvelles du Sénégal. > UNE EXPERIENCE ENRICHISSANTE POUR BEN ET ARTHUR

UNE EXPERIENCE ENRICHISSANTE POUR BEN ET ARTHUR

Après avoir quitté Anne-Philippe et Quentin, Ben et Arthur nous reviennent avec des photos et leurs témoignages

jeudi 17 janvier 2008, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

JPEG - 40.5 ko
DE RETOUR DE THIENEL ...

Dans un article datant du mois de septembre, nous vous relations la mission humanitaire d’Arthur, Benjamin, Anne-Philippe et Quentin ; nous avions expliqué les actions "plus ou moins" prévues de ces quatre jeunes qui peuvent dire maintenant, comme le disait l’article, que cette expérience a bel et bien élargi leur regard !

En effet, Benjamin , professeur d’éducation physique et Arthur, spécialiste en énergie solaire , n’ont plus la même vision des choses qu’avant leur départ ; ils sont transformés par leur expérience unique puisqu’ils ne se rendaient pas là-bas pour parcourir un itinéraire touristique mais ils se sont posés à Sor pour travailler dans le centre AED avec les enfants talibés, et ils se sont installés à Thienel-Sakhobé dans le Sahel où ils ont vécu comme les villageois, sans eau courante, sans électricité , sans nourriture ... Quelquefois, ils allaient chasser ou pêcher en espérant trouver un poisson ou un oiseau qui accompagne leur petite ration de riz ! Ils ont d’ailleurs perdu beaucoup de kilos ! Ils ont été confrontés aux conditions rudes du Sahel et ont beaucoup souffert de la chaleur au début de leur séjour.

Leur mission de départ :

> Installer un panneau solaire sur le dispensaire de Thienel, récemment rénové par Action Sénégal

> Construire la troisième classe de l’école

> Donner des cours à l’école " Vers l’Avenir " de Birane diop

JPEG - 20.6 ko
Anne-Philippe effectuant des travaux de peinture au dispensaire ( Hommage à Michel Pratte, membre de l’ASBL )

JPEG - 36.9 ko
Séance de lessive
JPEG - 45.1 ko
Le boulanger du village

En Afrique, comme chacun sait, l’insolite surgit à chaque coin de "rue" ( ou piste ) ... et un " programme " ne s’applique jamais comme on le pense chez nous ....

Il a fallu du temps à Ben et Arthur pour s’habituer à cette différence culturelle qui leur a réservé bien des surprises !

Pour comprendre la mentalité des habitants des villages de brousse, cela n’a pas été simple pour eux. Ils ont dû se battre et ils l’ont fait avec efficacité, disponibilité, avec un sens critique, débrouillardise aussi, et surtout avec de la patience !

La patience est d’ailleurs le mot clé quand on se rend au Sénégal !

JPEG - 30.3 ko
Montage des câbles électriques dans le dispensaire de Thienel

Mais au final, quelle récompense quand on voit ce qui a été réalisé même si Action Sénégal aura comme rôle de superviser pendant quelques années la suite de ces actions mises en place par les 4 jeunes... Nous les félicitons pour leur fabuleux travail !

Ben et Arthur en sont revenus grandis, enrichis !

En ce qui concerne leur expérience :

Tout d’abord, à leur arrivée, la saison des pluies a tellement été exceptionnelle en août/septembre 07 dans le Fouta qu’il était impossible de ramener les matériaux de construction pour la troisième classe à Thienel. Après le placement du panneau solaire sur le dispensaire, nous leur avons conseillé de réparer tous les bancs de chaque classe pour ensuite placer un deuxième panneau solaire sur l’école du village.

JPEG - 35.2 ko
Ici, dans un atelier où ils ont travaillé le bois et les tubes en métal pour la rénovation des bancs et pour la confection des ingénieux antivols des panneaux solaires.

Se rendant compte de la difficulté quotidienne que les jeunes rencontraient dans la brousse , nous leur avons aussi proposé de déconnecter du Fouta pour donner des cours d’éducation physique à l’école de Birane Diop à Guediawaye, ce qui a été très apprécié par tous les élèves !

JPEG - 28.6 ko
Cours d’éducation physique chez Birane Diop

Une autre proposition a été faite également pour travailler dans le centre AED ( Action Enfance Développement ) à SOR avec les enfants talibés. Malgré les renseignements donnés sur ce centre, ils ne s’attendaient pas à leurs découvertes et ils ont levé le voile sur des pratiques scandaleuses et pourtant tolérées... "Les vivre , c’est quand même autre chose !" disent-ils ( voir article sur les talibés )

Après trois mois d’expériences variées, ils ont quitté Anne-Philippe et Quentin ( HELHO ) qui continuent leur mission à Thienel-Sakhobé pour la construction de la troisième classe fin janvier/début février 08 et la préparation de l’arrivée des élèves de l’IPËS ( section horticulture ) et leur professeur Christophe M.

APRES L’EFFORT, LE RECONFORT !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0